Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Blog des étudiants du Master 2 Banque et Finance européennes de l'IAE Toulouse


Un QE en Europe ?

Publié par Marc ARNOULD sur 23 Décembre 2011, 18:10pm

Catégories : #Actualité Financière

On a assisté à de nombreuses manœuvres visant à éviter une intervention directe de la BCE dans les opérations financières des pays de l’UE : création du FESF, prêt au FMI qui prêterait ensuite aux pays membres, etc.

La dernière en date, un prêt illimité à taux de 1% pour refinancer les banques européennes qui a fait l’objet d’un article de notre part ce mercredi.
Lorenzo Bini-Smaghi, de l'Université américaine de Harvard, qui devrait quitter son poste à la BCE dans les jours qui viennent, a aujourd’hui évoqué dans le Financial Times la possible conduite d’un assouplissement quantitatif (Quantitative Easing) afin de palier aux problèmes de liquidités qui secouent le vieux continent. Il a toutefois précisé que cet outil ne pouvait être mis en place dans le cas d’un problème de solvabilité, c'est-à-dire une incapacité à faire face à la charge de sa dette, celle-ci pouvant entraîner une forte inflation au sein de l’économie visée.

Pour rappel, le QE est une politique monétaire non conventionnelle, comprenez par là : visant à utiliser d’autres ressorts que les habituels taux directeurs, d’escompte, interbancaire, ainsi que le niveau de réserves obligatoires des banques commerciales. Le mécanisme, communément appelé de « planche à billet », consiste à racheter des bons du Trésor par création monétaire, ce qui permet l’augmentation des réserves des banques – et revient au final à un « prêt ».

M. Bini-Smaghi a également déclaré à propos du refus du Royaume-Uni d’aider au rétablissement de la zone Euro : « L'Union européenne et la BCE contribueraient certainement à une aide au Royaume-Uni si Londres était en difficulté […] J'attendrais donc une certaine réciprocité ». En clair, il fait ainsi remarquer que nos voisins britanniques profiteraient sans hésitation de l’aide des pays membres de l’UE sans toutefois daigner à donner contrepartie.

Pour terminer, profitons de cette brève pour rappeler que Standard & Poor’s publiera un rapport sur les notes de 15 pays de la zone Euro en Janvier prochain, ce qui ne devrait pas manquer d’alimenter l’actualité économique et financière.
En parallèle, Moody’s a maintenu sa note Aaa pour l’Autriche (prévision stable) alors qu’elle a dégradé sa voisine la Slovénie, qui passe de Aa3 à A1.


Sources : 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents