Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Blog des étudiants du Master 2 Banque et Finance européennes de l'IAE Toulouse


Une "raclée" historique pour l'or

Publié par Master BFE sur 16 Avril 2013, 12:59pm

Catégories : #Actualité Financière

lingots-or-pretexte-maxppp-930620 scalewidth 630Ce 15 avril 2013 restera dans les mémoires. Voilà 30 ans que le cours de l’or ne s’était effondré aussi fortement. Les craintes d’un ralentissement économique mais aussi avec des « mauvaises » annonces ont fait tombé l’once sous les 1400 dollars sur le marché londonien. Ce niveau inédit depuis plus de deux ans est le résultat d’une décote de plus de 30% depuis son plus haut historique datant du mois d’octobre 2011.  

  

En une séance, le marché new-yorkais du Comex affiche une dégringolade de presque -10%pour enregistrer sa plus important baisse depuis le … 28 février 1983 ! Les volumes de participations ne sont pas en reste avec plus de 620 000 échanges, un niveau encore jamais atteint depuis 1974. Enfin, l’or a perdu plus de 200 dollars pour une once sur deux séances, un autre record depuis plus de quarante ans aux États-Unis.

 

Le marché de référence, le London Bullion Market, a quant à lui terminé à 1394 dollars au fixing du soir pour les 31 grammes de métal précieux, enregistrant une chute de -9.16%.

   zefzefzf

Cours de l'or à un an (€)

 

En cause, un marché plombé par le ralentissement de la croissance dans certaines régions, le resserrement de la politique de la FED et l’annonce faite par des pays en quête de liquidité.

 

En début de semaine, la Chine annonce une croissance au premier trimestre plus faible que ce qui était prévu (7.7% contre 8% espérés) fournissant aux investisseurs un motif de réduire leur exposition au marché des matières premières. Le pétrole, l’argent ou encore le cuivre ont eux aussi beaucoup souffert lors cette séance.

 

En pleine crise économique, le métal jaune a aussi était victime de l’annonce de Chypre qui souhaite vendre une partie de son stock pour 400 millions d’euros. Les investisseurs appréhendent le fait que cette stratégie donnent des idées à d’autres pays en manque de ressources budgétaires.

 

Des acteurs du marché expliquent aussi cette dégringolade par la perspective de voir la FED infléchir sa politique monétaire en réduisant ses injections de liquidité dans le circuit, entraînant une perspective de baisse du risque inflationniste.

 

Les spécialistes évoquent aussi une accélération des liquidations de positions longues de certains fonds d’investissements et une forte spéculation des hedge fund via des ventes à découvert.

 

Même si un nouveau décrochage n’est pas a exclure, une légère correction semble de former avec un cours en hausse de 2.44% à la mi-séance d’aujourd’hui.

 

La tendance baissière des cours de l’or s’est amorcée il y a près d’un mois, et malgré son statut de valeur refuge, ni les tensions avec la Corée du Nord, ni le revirement de la politique monétaire de la BoJ, ni la crise chypriote n’ont pu contrecarrer le mouvement…

 

Alors est-ce la fin de l’ère de l’or ?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents