Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Blog des étudiants du Master 2 Banque et Finance européennes de l'IAE Toulouse


Témoignage de Gratianne DASCON - promotion 2005-2006

Publié par Master BFE sur 26 Mai 2013, 20:18pm

Catégories : #Témoignages

1-      Bonjour, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours professionnel?

 

Bonjour, je suis Gratianne Dascon de la promotion 2005-2006. J’ai fait le Master en ‘Formation Continue’ et cela a débouché, après un stage de 6 mois, sur un CDI à la Banque Européenne d’Investissement, au Luxembourg. C’est une banque publique appartenant aux Etats membres de l’Union Européenne, le ‘bras financier’ des institutions européennes.

  

2-      Pouvez-vous définir avec plus de précision votre métier ?

 

Je suis chargée d’originer, d’analyser et de présenter au Comité, de projets de financements en Espagne. Mes clients cibles ont un chiffre d’affaire de minimum 500 millions d’euros, dans divers secteur (Energie, Aéronautique, etc..).

   

3-      Dans quelle mesure le master BFE vous a-t-il aidé à vous insérer sur le marché de l’emploi ?

 

J’avais déjà une expérience professionnelle de 4 ans lorsque j’ai intégré le Master. Il m’a permis de valider une expérience dans le secteur bancaire et bien sûr, grâce au stage, d’intégrer une institution de renommée.

 

4-      Votre métier actuel correspond t-il à votre projet professionnel lors de votre sortie du master BFE ?

 

Oui, absolument!

 

5-      Quels conseils donneriez-vous aux jeunes diplômés souhaitant entreprendre le même parcours que vous ainsi que les pièges à éviter ?

 

Conseil :

 

-          Être proactif et curieux

 

-          Parler plusieurs langues étrangères (dont l’anglais mais pas seulement).

 

-          Expérience à l’étranger.

 

-          Ecouter et s’imprégner de l’expérience des autres.

 

-          Continuer à se former durant toute la carrière.

 

-          Avoir une bonne culture générale, financière et économique (contact avec une clientèle ayant des formations de haut niveau).

 

Pièges à éviter :

 

-          Avoir des craintes face à la ‘concurrence’ lors des entretiens d’embauche : un diplôme universitaire est aussi valable qu’un diplôme d’école.

 

-          Manquer de précision : les métiers liés à la finance demandent de la rigueur, de la précision.

 

6-      Quel souvenir gardez-vous de votre passage sur les bancs de l’université/IAE ?

 

Excellent. Mais le Master gagnerait à faire venir plus de candidats en formation continue (j’étais la seule lors de la promotion 2005-2006).

 

7-      Etes-vous encore en contact avec des anciens étudiants ou des intervenants du master ?

 

Non. C’est dommage mais c’est ainsi. Entre mon travail, les missions, mes 2 enfants et tout le reste, 24h ne suffisent pas pour faire tout ce qui me plairait…mais c’est là l’apanage des 30-45 ans je crois.

   

8-      Quelles orientations de carrière envisagez-vous pour l’avenir ?

 

Tout reste ouvert, je ne me mets pas de barrière. A moyen terme, je pense exercer ce métier, dans cette institution mais dans d’autres pays. Après, je verrai si je reste ici ou si je rentre en France.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents