Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Blog des étudiants du Master 2 Banque et Finance européennes de l'IAE Toulouse


Nicosie décroche une aide de 10 milliards d'€uros

Publié par Master BFE sur 16 Mars 2013, 14:50pm

Catégories : #Actualité Financière

Chypre est le cinquième pays après la Grèce, l’Irlande, le Portugal et l’Espagne a décroché une aide financière de la zone euro dans le contexte de la crise des dettes souveraines.


Les ministres des Finances de la zone euro se sont mis d’accord ce matin à Bruxelles pour débloquer une aide à Chypre. L’ile devrait obtenir le versement de 10 milliards d’euros en échange  notamment d’une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires.

Au terme d’une longue réunion, les dirigeants européens accompagnés de ceux de la BCE et du FMI ont confirmé une taxe à hauteur de 9.9% sur les dépôts bancaires supérieurs à 100.000 euros et de 6.75% en deçà.

Ce choix de faire payer les épargnants pourrait avoir de lourdes conséquences si d’autre sauvetage devaient intervenir incitant les déposants à retirer leur argent de leur banque.

"Dans la mesure où c'est une contribution à la stabilité financière de Chypre, il paraît équitable de demander une contribution à tous les déposants", a commenté lors d'une conférence de presse le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem.

Les bénéfices attendus sont de l’ordre de 5.8 milliards d’euros. D’autres mesures moins spectaculaires sont attendues comme la hausse de l’impôt des sociétés qui passera de 10% à 12.5%. Chypre, fortement exposée à la crise grecque, sera aussi dans l’obligation de lancer un large programme de privatisation.

La troisième plus petite économie européenne (après Malte et l’Estonie) qui réclamée une aide de 17 milliards d’euros, n’obtiendra donc pas la somme exigée. Pour les créanciers, il aurait été invraisemblable d’espère que Chypre parvienne à rembourser une dette équivalente à sa richesse nationale annuelle (PIB de 17.3 milliards d’euros en 2012) !

De part leurs relations historiques, Nicosie veut également se tourner vers Moscou. La Russie s’est dite prête à alléger la dette chypriote en débloquant un prêt aux conditions favorables de 2.5 milliards d’euros.

La patronne du FMI Christine Lagarde a également dit que son institution pourrait participer au plan européen. On parle d’un montant de 1 milliard d’euros.

Sources : Reuters, Le Monde

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents