Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Blog des étudiants du Master 2 Banque et Finance européennes de l'IAE Toulouse


Les fonds souverains continuent leurs progressions en 2012

Publié par Master BFE sur 23 Mars 2013, 15:56pm

Catégories : #Actualité Financière

 

Hundreds.jpgApparus sur la scène de la finance mondiale , les fonds souverains ont été au cœur d’une effervescence économique, politique et médiatique croissante au cours des dernières années. Ces fonds d’Etat étrangers, mobilisant des volumes de liquidités considérables, se sont imposés comme des acteurs incontournables des marchés d’ investissement à l’échelle globale.

Les actifs gérés par les fonds souverains ont progressé de 8%, en 2012, à l'échelle mondiale, à 5.200 milliards de dollars, un plus-haut historique, selon l'étude annuelle de TheCityUK. Cet institut, chargé de la promotion de la place financière de Londres, table pour la fin 2013 sur un nouveau montant record, de 5.600 milliards de dollars. Soit près de deux fois le produit intérieur brut (PIB) de la France...

Trois facteurs expliquent cet essor des actifs gérés par les fonds souverains. D'abord, l'envolée des cours des matières premières a bénéficié aux fonds souverains de pays exportateurs de pétrole et de gaz, comme les Etats du Golfe et la Norvège. Le fonds souverain norvégien est ainsi le plus riche du monde, avec 700 milliards de dollars d'actifs sous gestion, devant celui d'Abou Dhabi (600 milliards de dollars). Ensuite, des fonds souverains tels que China Investment Corporation (CIC), financé par des devises, des excédents budgétaires ou bien encore les recettes de privatisations, sont eux aussi en pleine expansion. Enfin, le nombre de fonds souverains augmente. Plusieurs ont vu le jour en 2012, à l'image de ceux de l'Angola et du Panama.

Ces fonds investissent majoritairement dans leurs propres pays ainsi leurs investissements à l'étranger représentant moins de 5% de leurs capitaux. Pour autant, les placements des fonds souverains hors de leurs frontières, en obligations d'Etat et sous forme de prises de participation dans de grandes entreprises, ont représenté pas moins de 500 milliards de dollars, au cours des sept dernières années. Un cinquième de cette somme a été allouée aux Etats-Unis devant le Royaume-Uni (1/6ème des investissements), suivi de la Chine, de la France, de la Suisse, de l'Allemagne et du Qatar.

 

Source : La tribune

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents