Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Blog des étudiants du Master 2 Banque et Finance européennes de l'IAE Toulouse


L'introduction en Bourse de Facebook

Publié par Marc ARNOULD sur 5 Février 2012, 14:02pm

Catégories : #Actualité Financière

Zuckerberg-Intro-bourse-Facebook.jpg

Prévue pour Mai, l'introduction en bourse de Facebook soulève de nombreuses questions. Quelle valorisation ? Quid de la rentabilité du géant des réseaux sociaux ?
Créé en Février 2004 à l'initiative de Mark Zuckerberg, Dustin Moskovitz, Chris Hughes et Eduardo Saverin, le réseau social aux 800 millions de membres n'en finit plus de faire parler de lui.

Voici quelques caractéristiques du rêve de Zuckerberg.

Rentabilité et capitalisation du groupe
Une évidence : le groupe est rentable. Avec un bénéfice net d'un milliard de dollars (+65% depuis 2010), l'aspect rentabilité est assuré. Les revenus proviennent à 85% de l'activité publicitaire.

Cependant, les coûts de fonctionnement (114 millions de dollars) progressent plus vite que les résultats dégagés ! Rappelons que Facebook compte près de 3000 employés, ceux-ci étant souvent fortement diplômés. En outre, sur la base d'une capitalisation de 50 milliards de dollars, les salariés de Facebook possèdent 30% de leur entreprise
Quant à la valorisation, le groupe a déclaré vouloir lever 5 milliard de dollars. Les analystes tablent plutôt sur 75 à 100 milliards de dollars. Mais cette capitalisation nécessiterait pour se maintenir pendant 10 ans une croissance du CA de 29% par an !

Le choc Google/Facebook
Google est en embuscade ! En effet, même si Google+ tarde à décoller, l'intégration de Chrome au "Facebook-killer" pourrait impacter positivement les chiffres du géant de Mountain View.

De plus, Google impose un ratio de publicité par utilisateur beaucoup plus élevé que celui de Facebook.

La Chine
Le pays du soleil levant va être l'enjeu majeur des forces en présence. Avec 500 millions de connectés, la Chine représente un moteur de croissance phénoménal dans le domaine des réseaux sociaux. Facebook y étant censuré, sa stratégie à venir sera tout d'abord de se procurer les autorisations nécessaires pour s'y exporter. Et cela va nécessiter de gros travaux sur ses outils, le gouvernement chinois montrant à l'heure actuelle une certaine frilosité vis-à-vis de la libre expression de son peuple.

Source : Quand Facebook ouvre ses comptes à Wall Street 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents