Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Le blog du Master Banque et Finance Européennes, IAE Toulouse

Blog des étudiants du Master 2 Banque et Finance européennes de l'IAE Toulouse


Conseiller en fusions et acquisitions

Publié par Master Banque et Finance Européennes de l'IAE Toulouse sur 16 Novembre 2014, 15:30pm

Conseiller en fusions et acquisitions

Le conseiller en fusions/acquisitions ou en Merger & Acquisition (M&A) a pour principale mission d’aider les clients qui l’ont mandaté dans la réalisation d’opérations d’achat, de vente ou de restructuration d’entreprises. Il peut travailler en banque ou entreprise.

C’est un professionnel capable d’intervenir très en amont d’une opération, pour présenter à ses clients des cibles susceptibles de s’inscrire dans la stratégie de développement. Après avoir évalué les facteurs risques et monté un dossier financier et juridique complet, il doit démontrer l'intérêt stratégique de l'opération au client. Toutes les banques sont en compétition pour décrocher les mandats de conseils : un carnet d'adresses bien rempli fait souvent la différence. C’est aussi un technicien de la finance, à même de monter une opération en s’appyant sur les spécialistes qui l’entourent, et un négociateur de haut niveau susceptible de peser sur la décision de l’acheteur et/ou du vendeur. Lorsque ses propositions sont acceptées, le conseiller s'entoure d'experts (juristes, économistes...). De conseiller, il devient un véritable négociateur. Il pilote la transaction et s'implique plus particulièrement dans les phases de valorisation et de rédaction des protocoles d'accord (qui précèdent la conclusion de l'affaire). Plusieurs mois sont souvent nécessaires au montage des dossiers... sans aucune certitude de conclure

Les privatisations, l'internationalisation multiplie les deals (contrats) potentiels et les rend de plus en plus complexes. Cette évolution du marché pousse à une professionnalisation accrue des conseillers. Les jeunes diplômés débutent généralement comme auditeurs ou analystes juniors avant d'acquérir une certaine expertise. L'évolution classique consiste à mener des transactions de plus en plus nombreuses et importantes, pour devenir senior autour de la trentaine.Si les possibilités d'évolution vers d'autres filières restent limitées, le métier ouvre vers des postes de direction : associé-gérant dans une banque spécialisée dans le conseil aux entreprises, directeur financier d'une entreprise cliente, par exemple. Salaire du débutant : De 3800 à 6100 euros brut par mois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents